Consultation
Quels transports en commun pour Annecy et son agglo ?
Partager

Un schéma global de transport

À l’initiative du Grand Annecy, les études des cabinets SYSTRA et TKK ont permis de dessiner un réseau de transport à 5 branches.

La gare d’Annecy, située au centre, reliera ainsi :
> Duingt, en passant par Sévrier et Saint-Jorioz ;
> Cap Périaz, en passant par le centre de Seynod ;
> Grand Epagny, en passant par Cran-Gevrier et Meythet ;
> Pringy ;
> Les Glaisins.

Ces différentes connexions permettront d’aller d’une extrémité à l’autre en quelques minutes. Le choix des élus est que ce réseau soit entièrement dédié à des modes de transport en commun en site propre intégral (TCSPi). Des voies spécifiques seront ainsi réservées sur tous les trajets ce qui permettra un gain de temps aux heures de pointes.
En accompagnement, d’autres infrastructures seront potentiellement réalisées comme par exemple des Parking Relais en périphérie. Grâce à cela, les transports en commun deviendront une alternative efficace à la voiture.

Deux modes de déplacement en sites propres peuvent répondre à ce schéma de transport :

> Le tramway ou tram est une forme de transport en commun urbain équipée de rails plats. Il circule sur des voies réservées sur la voirie et fonctionne à l’électricité. Il est alimenté par le sol (pas de câbles). Sa fréquence de passage est comprise entre 5 à 10 minutes. Il peut transporter jusqu’à 100 000 personnes par jour dans certaines agglomérations.
En France, une trentaine de Villes disposent d’un tram. Pour plusieurs d’entre elles, son arrivée a été l'occasion de redéfinir globalement leur urbanisme : réorganisation des zones d'habitation, de loisirs, de travail, revitalisation du centre-ville, réhabilitation des façades, etc.

> Le bus à haut niveau de service dit BHNS est un mode de transport circulant, lui aussi, sur des voies dédiées en sites propres. Contrairement au bus « conventionnel », il se caractérise par une fréquence toutes les 5 à 10 à minutes. Dans certaines agglomérations, il peut véhiculer jusqu’à 40 000 personnes par jour. Les bus envisagés seront électriques.
En France, 33 Villes sont équipées d’un BHNS.