Budget participatif
Votez pour vos projets préférés
Partager
Budget participatif
Porté par :
386 projets 630 Commentaires
Jusqu'au 15/11/2021
Lancement du budget participatif
Jusqu'au 23/10/2021
Campagne de vote
Close

Liste des projets déposés

Retour

La Fourmilière - Projet de tiers-lieu dans le quartier du Vernay

Proposé par DONZELLA Noemi, ANDRE Boris, SCIABBARRASI Pascal, GENEVE Pascale, BAUDUIN Jullian, Le 05 mars 2021

État

Non recevable

Suivi du projet
Ce projet n'est pas recevable dans le cadre du Budget participatif car il constitue un besoin spécifique d'accompagnement en direction d'une ou plusieurs associations. En effet, ce projet s'apparente davantage à un besoin de soutien économique ou matériel pour un projet associatif identifié, qui n'est pas compatible avec le processus de vote de ce dispositif citoyen. Par ailleurs, la nécessaire acquisition de locaux ne peut relever du cadre de ce Budget participatif. Ce type de démarche relève d'une autre procédure d'accompagnement qui peut être encadrée par les services de la Ville. Nous vous encourageons à déposer un dossier de demande de subvention auprès de nos services. Plus d'informations ici : https://www.annecy.fr/238-subventions.htm

 

Description du projet

Ce projet fait à la fois référence à notre association « Les Fourmis Vertes » (créée en novembre 2020 et soutenue par le Groupe Local des Colibris d’Annecy) et à l’activité sociale et citoyenne qui grouille dans le quartier du Vernay.
Si « La Fourmilière » se fonde déjà sur l’existant (associations locales et initiatives personnelles des habitants qui organisent des évènements, de petits concerts chez eux ou dans l’espace public), elle a vocation à tisser un réseau autour d’un lieu de convivialité inter-culturel et inter-générationnel : le traditionnel café associatif (possibilité de partenariat avec CGA).

Aujourd’hui, le quartier a besoin d’un lieu pour permettre d’entretenir le lien social entre tous ses habitants. L’ancrage local et la culture populaire nous paraissent fondamentaux pour relever les défis actuels.

Mais les enjeux de ce projet dépassent cette dimension sociale car il nous semble aussi stratégique d’un point de vue économique, environnemental et bien sûr humain.

Nous voulons inspirer la conscience du sens de la vie et le respect du vivant. Inspirer l'énergie de la création. Voilà ce qui animera « La Fourmilière » qui accueillera tous ceux qui partagent ces valeurs.

L’objectif de notre projet :

Création d’un réseau de « tiers-lieux partagés » en collaborant au quotidien avec les associations existantes pour re-dynamiser le quartier du Vernay et soutenir la vie culturelle locale :

Café associatif
Lieu d’exposition et ateliers de création pour les artistes locaux
Espace de co-working pour les associations
Animations organisées par "Les Fourmis Vertes", en collaboration avec d’autres associations de quartier (CGA, ARCI) et soutenues par le Groupe Local des Colibris d’Annecy : évènements culturels, ateliers d’écriture, ateliers CNV (communication non violente), fresques du climat, débats, brocante…

L’accès à un bureau nous permettrait d’assurer la gestion de ces divers « tiers-lieux partagés », d’en optimiser l’espace et de soutenir un projet de fédération des tiers-lieux déjà existants sur le territoire dont l’Ecrevis à Meythet.

Illustration de : La Fourmilière - Projet de tiers-lieu dans le quartier du Vernay

Vous êtes...

Autre (préciser ci-dessous)

Précisez si "Autre"

L'association "Les Fourmis Vertes" et des habitants du quartier

Quelle thématique dominante définit votre projet ?

Solidarité

Précisez si "Autre"

Évènements conviviaux / Culture

Quelle(s) raison(s) motive(nt) la mise en œuvre de ce projet ?

Les raisons qui motivent la mise en oeuvre de ce projet résultent de synergies socio-culturelles, écologiques et citoyennes. Nous avons besoin du soutien de la ville pour des raisons économiques. Il s’agit de préserver le bien commun : équilibre social, cultures, et environnement.



Constat 1 :



Le quartier du Vernay est historiquement le cœur de de la ville de Cran Gevrier.

Nous voulons faire revivre l’histoire et la mémoire de ce quartier. Tous les habitants de la rue du Vernay ont à cœur de partager l’histoire de cette ancienne rue commerçante.



Constat 2 :



Le quartier ne dispose plus de lieu de convivialité pour ses habitants. Alors qu’ils se retrouvent spontanément dans les jardins ou dans la rue pendant les beaux jours, l’automne et l’hiver deviennent synonymes de repli social, en particulier pour les nouveaux habitants, les personnes isolées et les retraités.

Nous avons besoin que la ville nous soutienne pour accéder à un ou plusieurs lieux, afin d’accueillir un café associatif, animer quelques ateliers et organiser de petits évènements. Nous sommes bien sûr disposés à partager des locaux existants qui ne sont pas occupés à 100% et à collaborer activement avec CGA.



Constat 3 :



Les initiatives locales et associatives s’inscrivant dans « la transition écologique et citoyenne » se multiplient mais le manque d’infrastructures pour permettre aux acteurs et porteurs de projets de se retrouver en limite sensiblement la portée.

La Maison des associations est à proximité mais permet difficilement d’accueillir de nouvelles associations, et donc de créer du lien entre elles.

Nous avons besoin d’un local dédié au co-working associatif.



Constat 4 :



De nombreux artistes locaux n’ont pas la reconnaissance qu’ils méritent.

Les espaces culturels les plus proches ne permettent pas de valoriser leur travail ; ils n’ont pas ou peu accès aux lieux d’expositions et de création de la ville d’Annecy.

« La Fourmilière » pourrait leur permettre d’accéder à des locaux partagés.





Le bilan de notre réflexion :



Le manque de structures favorisant le lien social et soutenant les initiatives des habitants a des répercussions sur l’économie locale.

Nous souhaitons préserver le tissu social encore bien existant dans le quartier, en valorisant toutes les formes de cultures et en dynamisant l’économie sociale et solidaire.



Le quartier a une âme multiculturelle et ses habitants ne demandent qu’à continuer à la faire vivre. Nous avons besoin d’un bureau et de tiers-lieux partagés pour développer la solidarité entre les générations. Nous soutenons déjà des initiatives locales. Nous avons besoin du soutien de la ville pour continuer à les relier et à en inspirer de nouvelles partout sur le territoire.

« La Fourmilière » pourra être garante de ce réseau.



Solution proposée :



Les habitants sont volontaires mais ont besoin du soutien financier de la ville pour revaloriser leur quartier. Nous pensons qu’un réseau de tiers-lieux permettra à tous les habitants du quartier de se retrouver pour partager des moments de convivialité, d’organiser de petits évènements culturels (expos, débats, petits concerts etc), de faire vivre l’économie locale en général et l’économie sociale et solidaire en particulier.



« La Fourmilière » permettra aux habitants de se rencontrer, aux associations de travailler ensemble, tout en mettant à disposition un espace de création artistique et de répétition pour les artistes qui veulent faire vivre leur quartier (avec un roulement pour permettre le brassage de toutes les formes d’art).



Annecy, en tant que Préfecture, peut avoir sa place de capitale culturelle de la Haute-Savoie. Pour cela, nous pensons que la ville se doit de soutenir activement ses artistes, ses associations, et bien sûr ses habitants.

Pourquoi votre projet apporterait-il une plus-value au territoire communal et relèverait-il de l'intérêt général ?

"Les Fourmis Vertes" ont l’intention de créer une fédération des tiers-lieux de la ville d’Annecy et de soutenir ceux qui voudront s’inspirer de ces initiatives.

Si la ville apporte son soutien à ce projet, "Les Fourmis Vertes" pourront, à leur tour, contribuer à insuffler une nouvelle dynamique culturelle sur la ville d’Annecy.



Nous sommes une jeune association à l’initiative de l’organisation du Festival du Film Vert à Annecy. Nous avons besoin d’un lieu pour continuer à soutenir, relier et inspirer de nouvelles initiatives dans notre quartier et sur tout le territoire annécien.



Un espace pour accueillir les associations locales nous permettrait de diffuser nos valeurs sur le territoire et de soutenir les autres associations, tout en créant du lien entre les habitants du quartier et inspirer tous les autres habitants de la ville.



Un tiers-lieu permettrait de centraliser la vie de quartier, de favoriser les échanges et la collaboration entre les associations existantes (Roule & Co, les petites cantines) et les infrastructures existantes (CGA, Maison des associations) et de soutenir d’autres initiatives locales grâce à un espace de co-working (Marché solidaire, AMAP).



"Les Fourmis Vertes" aspirent à soutenir toute action qui entre dans cette dynamique afin d’assurer une transition écologique et citoyenne, à différentes échelles. Cette initiative s’inscrit dans le passé historique de Cran Gevrier qui a toujours encouragé le social et le culturel. La création de « La Fourmilière » peut contribuer à développer un réseau sur tout le territoire communal dans l’intérêt de tous ses habitants. Il s’agit bien là de préserver la richesse d’une ville à laquelle nous sommes attachés.

Selon vous, quel(s) type(s) de public(s) serai(en)t impacté(s) par votre projet ?

Enfants - Adolescents - Adultes - Séniors - Familles - Associations - Tous publics

Avez-vous été accompagné par des conseils de quartier ou services municipaux de la Ville d'Annecy dans l'élaboration de votre projet ?

Non

Commentaires

2 commentaires
Connectez-vous pour déposer un commentaire

Manon V - Le 10 août 2021 à 21h44

Encore un superbe projet intéressant ici !

Signaler le commentaire

GorgioTeaser - Le 11 mars 2021 à 08h10

Super et beau dossier

Signaler le commentaire